Rechercher

Ce client à qui j'ai dit "non" !


Je te partage cette expérience, pour te montrer à quel point il est important de savoir dire non. Que ce soit dans une relation de professionnel à professionnel, mais aussi dans la relation que tu peux avoir de professionnel à particulier.

Lorsque j’ai commencé, j’ai fait de tout et n’importe quoi en communication. Je n’étais pas regardante sur la personne ou l’entreprise avec qui je travaillais, ni même le projet qui m’était proposé.

Résultat des courses, le plus souvent je n’étais pas satisfaite et ma relation client était loin d’être idéale. Je suis rentrée dans une spirale de doute, de frustrations, menant progressivement à une forme de dégoût de ce métier que j’affectionne.

Je gagne ma vie, j'ai une rémunération mensuelle assurée ...

Pour te la faire courte, ce client travaille dans un secteur très particulier avec des clients de renom qui ont pignon sur rue en France et dans le monde. J’ai travaillé plusieurs mois pour lui, ce qui m’assurait un revenu régulier. J’ai réalisé des plaquettes, bannières, organisation de participation à des salons, site vitrine, alimentation réseau web, reportages photos et j’en passe. Il est vrai que cela a été une très bonne école et j’ai eu pas mal de retour positif sur ma qualité de travail de la part de ses propres clients.

Mais alors pourquoi lui ai-je dit non ?

Et bien pour plusieurs raisons :

  • Il ne tenait pas compte de mes recommandations alors qu’il faisait appel à mes services en stratégie de communication et conception visuelle.

Ce qui a généré une frustration et une perte de confiance en moi, alors que mon cerveau était abondant d’idées innovantes.

  • Je ne pouvais mener à terme une action d’envergure sans qu’il m’en demande une nouvelle.

Ne pouvant évaluer mes actions sur du long terme et en voir les bénéfices réels, le doute s’installe sur mes capacités de travail ainsi que le syndrome de l’imposteur.

  • J’ai réalisé des tâches qui sortaient du cadre de ma fonction, je me suis retrouvée à absorber du travail administratif lié à une autre fonction dont je ne maîtrise pas les tenants et aboutissants.

Une belle dissonance cognitive a pris le dessus. Une impression d’esclavagisme moderne, de prostitution intellectuelle accentuée par des conditions de travail plus que limite.

Ce client n’est en aucun cas responsable de ces états que j’ai vécus. La seule fautive c’est bien moi. Le dictât de gagner de l’argent, avoir une position sociale, etc etc, ont créé un manque de positionnement entre ce que je suis et mes réels besoins et envies.

Cette situation a engendré chez moi une fracture avec mon moi profond. Cette fracture a été jusqu’à la détérioration de ma santé.

Que s’est-il passé quand j’ai dit non et mis un stop à cette relation ?

Et bien déjà côté santé il y a eu du mieux, forcément, car j’ai arrêté une automutilation psychologique.

J’ai retrouvé goût à mon travail, à ma passion, j’ai repris confiance en moi et en mes capacités. J’ai su sélectionner mes clients de façon honnête et juste pour moi. Je gagne ma vie plus sereinement. Et d’une certaine façon mieux aussi, car mon esprit est plus disposé pour mes clients. Je me positionne et explique clairement les règles du jeu.

Côté client cela s’en est ressenti aussi puisque je suis plus disposée et surtout je travaille uniquement avec des clients qui me plaisent, qui ont des projets, des métiers qui me passionnent.

Pour résumer les avantages principaux à dire « non » à un client sont :

  • Se respecter

  • Signe de confiance en soi

  • Rester autonome

  • Etre crédible, affirmer ses positions

A cela, je pourrai en rajouter des tas. Mais celui que je rajoute et qui plus qu’important c’est :

Etre en bonne santé

Mais comment dire « non » sans attendre un burn out, ni une dégringolade de la santé ??

Nous verrons cette question dans un post futur, car dire non ça se prépare, ça se travaille et ça s’intègre.

Il ne suffit pas de dire non d’un bloc, il faut savoir

mesurer la négation, faire les contre-propositions, expliquer.

Dire non est valable à tous les niveaux et quel que soit ton type de client, que ce soit des particuliers ou des professionnels.

Déjà, si tu as compris que dire non est d’une importance capitale, ton travail a déjà commencé.


0 vue

Anne-Sophie Van Nuvel

Management stratégique - Marketing/Communication

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now